Toute l'équipe de France PAC Environnement est a votre service pour vous apporter des solutions écologiques et économiques

Nous agissons en priorité pour réduire les besoins énergétique pour le chauffage et une production d’électricité basée sur l’exploitation d’énergie renouvelable

France PAC Environnement, leader de l'optimisation énergétique depuis plus de 10 ans

Pour France PAC Environnement le chauffage est souvent la source d'une consommation énergétique excessive.

Nous abordons cette problématique en proposant 2 types de solutions, la réduction des besoins en chauffage et d’autre part la modification de la solution de chauffage.

La réduction des besoins en chauffage prends différents aspect, que ce soit par le biais d’une isolation, d’une ventilation qui génère moins de déperdition thermique.

France PAC Environnement propose aujourd’hui des solutions de chauffage qui permettent une production de chaleur plus écologique et donc aussi plus économique. Nous nous appuyons essentiellement sur l’aérothermie pour répondre à la majeur partie des besoins en chauffage.

Comment réduire les besoins en chauffage ?

France PAC Environnement a centré son intervention sur la mise en place de solutions les plus performantes.

ISOLATION

Pour France PAC Environnement, la première étape, qui est surement la plus importante est directement lié à l’isolation afin de limiter le plus possible les déperditions thermiques. Pour cela, la première recommandation faite par France PAC Environnement concerne la méthode a employer pour réaliser une isolation optimum : il est conseiller d’agir en priorité sur les partie situé en hauteur. Cette recommandation provient simplement du faite que l’air chauffé se dilate et devient plus léger, il a donc tendance a monter pour finalement s’échapper par la toiture lorsque l’isolation est insuffisante ou inexistante.

Pour cette raison, France PAC Environnement réalise dès que cela est rendu possible par la configuration et les caractéristiques de l’habitation l’isolation des combles perdus. La méthode préconisé est celle du soufflage qui permet d’obtenir d’excellents résultat thermique et présente une facilité d’installation. La méthode du soufflage consiste simplement a projeter des flocons d’isolant qui au contact de la zone a isoler vont s’agglomérer pour former un tapis continu d’isolation, sans la moindre fuite thermique. La technique d’isolation avec le soufflage permet d’atteindre les endroits les moins accessibles de la maison. La matière isolante utilisé pour ce type d’isolation est d’origine naturelle, 100% recyclable, n’a reçu aucun traitement chimique et présente des caractéristiques indispensables : ininflammable, imputrescible, hydrophobe et sans impact en terme de poids sur la structure de la maison. Cette isolation permet aussi de ne pas réduire la superficie habitable puisqu’elle intervient dans une zone inhabitable. Ce type d’isolation peut être considéré comme efficace puisqu’elle permet de réduire de 30% la facture énergétique dédié au chauffage.

Bien évidemment, nous proposons d’autre solutions d’isolation comme par exemple l’Isolation Thermique Extérieure ou ITE qui consiste a réaliser l’isolation des murs extérieurs. La aussi, ce type d’isolation présente l’intérêt non négligeable de ne pas imputer sur la superficie habitable puisque l’isolation se fait par l’extérieur. De plus, ce type d’isolation permet d’apporter une meilleure isolation thermique tout en permettant d’apporter une rénovation esthétique.

 

VENTILATION

La ventilation est un élément indispensable au sein d’une habitation. Elle permet le renouvellement d’air nécessaire dans les pièces de vie. Cependant, elle est bien souvent la source d’une déperdition thermique importante qui a lieu lors de l’expulsion de l’air intérieur. France PAC Environnement apporte grâce à la VMC Double Flux une solution performante pour un renouvellement d’air efficace tout en limitant les déperditions thermiques. En effet, la VMC Double Flux va permettre de capter l’air neuf de l’extérieur, qui après avoir était filtré pour limiter au maximum les allergènes va récupérer la chaleur contenu dans le flux d’air sortant.

France PAC Environnement préconise l'aérothermie comme solution de chauffage

Le chauffage aérothermique

L’aérothermie permet aujourd’hui d’apporter surement les solutions de chauffage les plus efficaces d’un point de vue de l’impact environnemental.

Qu’est ce que l’aérothermie ?

L’aérothermie est un principe qui nécessite de capter les calories présentent naturellement dans l’air ambiant et renouvelées sous l’action du soleil. On parle d’une énergie renouvelable, voir même d’une énergie solaire. Cette énergie ainsi capté permet une succession de processus physiques qui libèrent la chaleur nécessaire pour répondre aux besoins en chauffage de l’habitation en divisant par 4 la facture énergétique dédié au chauffage.

Le processus aérothermique se déroule en 4 étapes :

  1. l’évaporateur : qui capte les calories dans l’environnement extérieur. Ces calories vont permettre a un fluide frigorigène de changer d’état en passant de l’état liquide à l’état gazeux
  2. le compresseur :  qui va récupérer le fluide frigorigène sous forme gazeuse et le comprimer afin d’augmenter la pression et sa température
  3. le condenseur : échangeur thermique, il récupère le gaz chaud et capte ses calories. Le fluide frigorigène récupère son état liquide initial à ce stade
  4. le détenteur : permet de réduire la pression du fluide frigorigène qui peut retourner capter les calories de l’air extérieur

Quels sont les solutions apportées par l’aérothermie ?

L’aérothermie se retrouve dans 2 applications qui permettent la production de chauffage pour un foyer la pompe à chaleur air-air et la version air-eau. Si dans le principe ces 2 technologies sont assez similaire, le résultat n’est pas similaire.

La pompe à chaleur air-eau

Cette pompe à chaleur capte les calories de l’extérieur pour permettre de chauffer de l’eau qui elle même permettra de chauffer l’air ambiant. France PAC Environnement recommande son usage pour les habitations en rénovation. En effet, elle permet de s’adapter directement au circuit de chauffage existant. Cette technologie apporte donc un réel confort a l’installation puisqu’elle permet d’éviter des travaux au sein même de l’habitation.

La pompe à chaleur air-air

Cette pompe à chaleur capte de la même façon les calories grâce à une unité extérieur, mais cette fois pour chauffer directement l’air ambiant de la maison. Cette technologie nécessite par contre l’installation de diffuseurs dans les pièces a chauffer. Mais elle profite d’un avantage non négligeable grâce à une caractéristique réversible qui lui confère la possibilité de produire de la climatisation.

L’aérothermie pour chauffer l’eau sanitaire

Parmi les application de l’aérothermie, il y en a une qui permet de chauffer l’eau sanitaire et permet de remplacer les solutions extrêmement énergivore, le ballon thermodynamique. Le fonctionnement est absolument similaire à une pompe à chaleur air-eau puisqu’il s’agit de capter des calories pour permettre de chauffer l’eau contenu dans le ballon d’eau. Le plus souvent possible, nous réalisons l’installation de la solution monobloc qui va capter directement les calories dans la pièce ou il est entreposé. Cependant, lorsque la pièce est trop petite, d’une superficie inférieure a 30m3, France PAC Environnement conseil plutôt l’installation de la version bi-bloc du ballon thermodynamique qui permet de capter les calories de l’air extérieur grâce à une unité extérieur.

Le ballon thermodynamique permet de réduire de 70% la facture énergétique lié au chauffage de l’eau sanitaire.

Devenez producteur d'électricité

Selon l’avis France PAC Environnement, les technologies sont promis à un bel avenir. Le photovoltaïque se présente aujourd’hui comme la meilleure alternative a une production énergétique polluante. Parce que si les centrales nucléaires ne génèrent pas ou peux de pollution, leur fabrication nécessite l’extraction de minerai rares comme l’uranium avec l’impact environnemental et sociétal que cela implique et leur fin de vie est encore plus dramatique.

Le photovoltaïque est il vraiment écologique ?

Avant de proposer des projets photovoltaïques à « porté écologique », France PAC Environnement s’est assuré au préalable de cet aspect. La matière première principal de la technologie photovoltaïque est le silicium. Le silicium est le deuxième élément le plus présent sur Terre. Le prélèvement de la matière première ne génère donc aucun impact environnemental. 

Même si il est vrai que la phase de fabrication génèrent quelques pollution, notamment lors de la phase de traitement du silicium, cet impact environnemental est rapidement compensé en 2 à 3 ans d’exploitation photovoltaïque. Cet impact environnemental est peux important au regard de la durée d’une exploitation photovoltaïque qui est de 30 à 40 ans. 

Durant la période d’exploitation photovoltaïque et de production d’électricité a proprement parler, aucune pollution de quelques sorte n’est généré, aucune émission de gaz ou de particules, aucune nuisance sonore. La période d’exploitation d’un projet photovoltaïque est donné pour 30 à 40 ans, période au de la de laquelle le rendement photovoltaïque s’affaiblit. Quoiqu’il en soit, il est recommandé d’opérer à changement des panneaux photovoltaïques au de la de cette période tout simplement car la technologie aura évolué avec des rendement photovoltaïque surement plus important, une fiabilité amélioré ou une amélioration de l’esthétique.

Bien entendu, la fin de vie des panneaux photovoltaïque est déjà prévu grâce à la mise en place de centre de recyclage dédié. Ces usines de recyclage dédié au photovoltaïque permettent un recyclage de plus de 90% des éléments constitutif d’une panneaux photovoltaïque.

Comment est fabriqué un panneau photovoltaïque ?

Un panneau photovoltaïque est un assemblage de plusieurs cellules photovoltaïques qui elle même sont composées de silicium. Les panneaux photovoltaïques sont constitué de 6 couches : 

  1. du verre résistant aux chocs et aux intempéries
  2. un revêtement anti-reflet
  3. une grille conductrice
  4. une couche de silicium semi-conducteur dopé N, chargé négativement
  5. une couche de silicium semi-conducteur dopé P, chargé positivement
  6. un conducteur

Le tout est cerclé d’un cadre en aluminium.

 

Quel est le principe photovoltaïque ?

L’effet photovoltaïque a était découvert en 1839 par Becquerel. Les panneaux photovoltaïques permettent de générer un courant électrique grâce aux photons contenu dans les rayons du soleil. C’est la caractéristique semi-conducteur du silicium qui permet un échange d’électrons entre les deux couche de silicium et ainsi produit un courant électrique continu.

 

Pourquoi passer aux solutions photovoltaïques ?

Aujourd’hui les centrales nucléaires sont vétustes et nécessitent un choix. Soit une rénovation soit un démantèlement. Dans les 2 cas, quelque soit l’intervention elle génère des coûts importants qui sont répercutées sur le tarif de l’électricité. Le photovoltaïque vous permet de passer au travers de ces hausses successives en vous permettant de devenir votre propre producteur. 

Le photovoltaïque permet une production énergétique peu polluante, elle vous donne une indépendance énergétique mais ce ne sont pas les seul intérêt de cette technologie. Elle permet notamment de supprimer toutes les problématiques lié au transport de l’énergie.

Quel type de panneaux choisir ?

Il existe 3 types de cellule photovoltaïque :

  1. la cellule photovoltaïque de silicium amorphe qui est par exemple utilisé pour les calculatrices, très pratique pour des usages ponctuels, elle présente un rendement trop faible pour être utilisé comme solution énergétique pour un foyer.
  2. la cellule photovoltaïque monocristallin qui est obtenu suite a un refroidissement qui permet de solidifier le silicium en un seul bloc
  3. la cellule photovoltaïque polycristallin

Quels sont les conditions pour une production optimum d’électricité photovoltaïque ?

La puissance d’un panneau photovoltaïque s’exprime en watt crête. Cette puissance est déterminée par le fabricant dans des condition optimum :

  • Un ensoleillement de 1000 watts/m² ;
  • Une température ambiante de 25° ;
  • Orientation au sud ;
  • Une inclinaison d’environ 30° ;
  • Et une absence d’ombrage.

Qu’est ce que l’autoconsommation photovoltaïque ?

Lorsque vous êtes producteur d’électricité photovoltaïque, vous avez la possibilité soit de revendre cette électricité sur le réseau au travers d’un contrat d’Obligation d’Achat de 20 ans soit de consommer directement cette électricité pour vos propres besoins, on parle d’autoconsommation.

 France PAC Environnement recommande de favoriser l’autoconsommation car le prix de rachat de l’électricité photovoltaïque ne cesse de baisser et réduit considérablement l’intérêt pour la revente. Cependant, la production photovoltaïque connait un problème lié directement a son fonctionnement qui est conditionné par la présence du soleil. La production photovoltaïque ne peut donc se faire qu’en alternance en synchronisation avec l’alternance jour/nuit. 

Il existe sur le marché 2 types de réponses, les batteries solaire pour permettre de lisser la disponibilité énergétique et les systèmes domotique qui permettent de lisser les besoins en fonctions de la production. 

Cependant, France PAC Environnement ne recommande pas pour le moment l’usage des batteries solaires, tout simplement parce que le coût impact trop lourdement la rentabilité du projet. De plus dans la majeur partie des technologies utilisées pour stocker l’énergie elle nécessite l’utilisation de métaux rares et sont souvent ultra polluant. 

En revanche, nous conseillons l’utilisation de la domotique qui va permettre d’automatiser la mise en marche des appareils les plus énergivores durant les phase de fortes production photovoltaïque, c’est à dire en milieu de journée.

Quels évolutions et innovations attendre du secteur photovoltaïque ?

Le secteur photovoltaïque est prometteur et de nombreuses équipes travail sur le sujet. Les innovations promises permettent d’améliorer soit l’esthétique, soit l’intégration, soit le rendement,…

France PAC Environnement, votre expert photovoltaïque depuis plus de 10 ans
France PAC Environnement recommande l'utilisation de micro-onduleur

Les micro-onduleurs

L’onduleur est un éléments indispensable d’une installation photovoltaïque. Il va permettre de convertir le courant continu généré par les panneaux photovoltaïques en courant alternatif de façon a pouvoir être soit réinjecté sur le réseau soit consommé directement pour les besoin du foyer.

France PAC Environnement ne réalise ses installations photovoltaïques qu’avec des micro-onduleurs. La cause de cette préconisation provient du faite que l’usage d’un seul onduleur est souvent la source de problèmes en série. En effet, l’utilisation de micro-onduleurs permet d’isoler chaque panneau photovoltaïque et donc d’isoler les problèmes. L’usage d’un seul onduleur implique que tous les panneaux soit branché en série ce qui est bien évidemment problématique lorsqu’un problème touche un des panneaux (ombre portée, problème technique,…), c’est l’ensemble de l’installation qui est a l’arrêt.